Yves Jégo votera les emplois d'avenir

— 

"Ni véritable emploi, ni véritable avenir", a jugé François Fillon, Jean-Luc Mélenchon parlant d'"une nouvelle forme de précariat". En revanche deux députés de droite, Yves Jégo (Radical) et Lionnel Luca (UMP) voteront le texte, car "il vaut mieux un pansement contre le chômage que rien du tout", selon ce dernier.
"Ni véritable emploi, ni véritable avenir", a jugé François Fillon, Jean-Luc Mélenchon parlant d'"une nouvelle forme de précariat". En revanche deux députés de droite, Yves Jégo (Radical) et Lionnel Luca (UMP) voteront le texte, car "il vaut mieux un pansement contre le chômage que rien du tout", selon ce dernier. — Stephane de Sakutin afp.com

Retourner à l’article