Le rachat du vignoble français par les Chinois ne ferait que commencer

ECONOMIE Les riches chinois qui rachètent des vignobles français, comme ils viennent de le faire pour 8 millions d'euros au château de Gevrey-Chambertin (Côte d'Or), sont annonciateurs d'une vague d'achats qui pourrait à l'avenir s'élargir à d'autres crus prestigieux, selon des experts...

— 

Les riches chinois qui rachètent des vignobles français, comme ils viennent de le faire pour 8 millions d'euros au château de Gevrey-Chambertin (Côte d'Or), sont annonciateurs d'une vague d'achats qui pourrait à l'avenir s'élargir à d'autres crus prestigieux, selon des experts.
Les riches chinois qui rachètent des vignobles français, comme ils viennent de le faire pour 8 millions d'euros au château de Gevrey-Chambertin (Côte d'Or), sont annonciateurs d'une vague d'achats qui pourrait à l'avenir s'élargir à d'autres crus prestigieux, selon des experts. — Jeff Pachoud afp.com

Retourner à l’article