Doux: créanciers et candidats fourbissent leurs armes

— 

Les passes d'armes se sont poursuivies vendredi entre créanciers et candidats à la reprise de Doux, deux jours après la mise en liquidation du pôle frais du volailler par le tribunal de Quimper qui a maintenu la période d'observation de Doux jusqu'en novembre.
Les passes d'armes se sont poursuivies vendredi entre créanciers et candidats à la reprise de Doux, deux jours après la mise en liquidation du pôle frais du volailler par le tribunal de Quimper qui a maintenu la période d'observation de Doux jusqu'en novembre. — Fred Tanneau afp.com

Retourner à l’article