Doux: lendemain difficile après la décision du tribunal de Quimper

— 

Au lendemain de la décision du tribunal de Quimper sur le groupe Doux, amertume et incompréhension dominaient parmi les salariés et les élus alors que la double casquette de Xavier Beulin, à la fois responsable syndical et homme d'affaires, suscitait l'ire du volailler breton.
Au lendemain de la décision du tribunal de Quimper sur le groupe Doux, amertume et incompréhension dominaient parmi les salariés et les élus alors que la double casquette de Xavier Beulin, à la fois responsable syndical et homme d'affaires, suscitait l'ire du volailler breton. — Fred Tanneau afp.com

Retourner à l’article