L'avenir du groupe Doux décidé dans la journée à Quimper

— 

Le tribunal de commerce de Quimper rend mercredi sa décision sur le devenir du groupe volailler Doux : il devra principalement trancher entre une offre de reprise et le plan de continuation du PDG Charles Doux, deux scénarios impliquant de nombreuses suppressions d'emplois.
Le tribunal de commerce de Quimper rend mercredi sa décision sur le devenir du groupe volailler Doux : il devra principalement trancher entre une offre de reprise et le plan de continuation du PDG Charles Doux, deux scénarios impliquant de nombreuses suppressions d'emplois. — Fred Tanneau afp.com

Retourner à l’article