Doux: les syndicats pour Sofiprotéol, la direction défend son plan de continuité

— 

A la veille de l'examen de l'avenir du groupe volailler Doux par le tribunal de commerce de Quimper, vendredi, deux options sont sur la table: une offre de reprise et un plan de continuation, avec entrée majoritaire au capital de la banque Barclays.
A la veille de l'examen de l'avenir du groupe volailler Doux par le tribunal de commerce de Quimper, vendredi, deux options sont sur la table: une offre de reprise et un plan de continuation, avec entrée majoritaire au capital de la banque Barclays. — Fred Tanneau AFP

Retourner à l’article