Après l'avalanche meurtrière, pas question d'interdire la montagne

MONTAGNE Les professionnels estiment que le risque est inhérent à la pratique de l'alpinisme...

— 

"Secoués" par l'avalanche qui a fait neuf morts au Mont-Blanc, les professionnels et spécialistes de la montagne n'entendent pas pour autant interdire telle ou telle voie d'ascension jugée dangereuse, estimant que le risque est inhérent à la pratique de l'alpinisme.
"Secoués" par l'avalanche qui a fait neuf morts au Mont-Blanc, les professionnels et spécialistes de la montagne n'entendent pas pour autant interdire telle ou telle voie d'ascension jugée dangereuse, estimant que le risque est inhérent à la pratique de l'alpinisme. — Jean-Pierre Clatot afp.com

Retourner à l’article