La compétition Fillon-Copé s'arrête aux portes du groupe UMP à l'Assemblée

— 

Au surlendemain de la déclaration de candidature de François Fillon à la présidence de l'UMP, l'affrontement entre l'ex-Premier ministre et le secrétaire général du parti, Jean-François Copé, ne s'est pas invité mardi à la réunion du groupe UMP à l'Assemblée nationale.
Au surlendemain de la déclaration de candidature de François Fillon à la présidence de l'UMP, l'affrontement entre l'ex-Premier ministre et le secrétaire général du parti, Jean-François Copé, ne s'est pas invité mardi à la réunion du groupe UMP à l'Assemblée nationale. — Johanna Leguerre afp.com

Retourner à l’article