Shell finalement autorisé à forer en Guyane, au détriment de la ministre de l'Ecologie

— 

La compagnie pétrolière Shell a finalement reçu vendredi les autorisations qu'elle espérait pour démarrer une campagne de forages controversée au large de la Guyane, après un imbroglio qui semble avoir coûté son maroquin à l'ex-ministre de l'Ecologie et de l'Energie Nicole Bricq.
La compagnie pétrolière Shell a finalement reçu vendredi les autorisations qu'elle espérait pour démarrer une campagne de forages controversée au large de la Guyane, après un imbroglio qui semble avoir coûté son maroquin à l'ex-ministre de l'Ecologie et de l'Energie Nicole Bricq. — Karen Bleier afp.com

Retourner à l’article