La fin d'immunité pour Nicolas Sarkozy prend effet ce vendredi soir à minuit

JUSTICE L'ancien chef de l'Etat redevient un justiciable ordinaire et pourrait être entendu dans différentes affaires...

— 

Un mois après son départ de l'Elysée, Nicolas Sarkozy redevient vendredi, à minuit, un justiciable ordinaire, privé de son immunité présidentielle et exposé à d'éventuelles poursuites ou à une audition comme témoin dans plusieurs affaires, comme le dossier Bettencourt.
Un mois après son départ de l'Elysée, Nicolas Sarkozy redevient vendredi, à minuit, un justiciable ordinaire, privé de son immunité présidentielle et exposé à d'éventuelles poursuites ou à une audition comme témoin dans plusieurs affaires, comme le dossier Bettencourt. — Fred Dufour afp.com

Retourner à l’article