Le grand ménage dans la police a commencé, pas de "valse" promet Hollande

— 

Le départ de Michel Gaudin de la préfecture de police de Paris (PP), qui doit être suivi de ceux des patrons du renseignement intérieur et de la police, amorce un grand ménage dans la police, qui, a promis François Hollande, "ne sera pas une valse" et "va s'arrêter là".
Le départ de Michel Gaudin de la préfecture de police de Paris (PP), qui doit être suivi de ceux des patrons du renseignement intérieur et de la police, amorce un grand ménage dans la police, qui, a promis François Hollande, "ne sera pas une valse" et "va s'arrêter là". — Patrick Kovarik afp.com

Retourner à l’article