Québec: les étudiants en grève sont déterminés mais l'opinion reste divisée

— 

Les étudiants québécois apparaissaient déterminés à s'opposer à la hausse des frais de scolarité, au lendemain de l'adoption d'une "loi spéciale" destinée à désarmer leur grève, mais l'opinion publique semblait loin de soutenir uniformément leurs revendications.
Les étudiants québécois apparaissaient déterminés à s'opposer à la hausse des frais de scolarité, au lendemain de l'adoption d'une "loi spéciale" destinée à désarmer leur grève, mais l'opinion publique semblait loin de soutenir uniformément leurs revendications. — Samuel Chambaud afp.com

Retourner à l’article