Standard & Poor's jugera «les actes» après l'élection présidentielle en France

DETTE L'agence de notation exclut une décision immédiate mais aussi tout état de grâce...

— 

Standard and Poor's jugera le prochain président français sur "les actes", a indiqué jeudi son chef économiste pour l'Europe, pour qui l'agence de notation ne prendra pas de décision sur le pays juste après les élections, même s'il ne faut pas non plus attendre d'état de grâce.
Standard and Poor's jugera le prochain président français sur "les actes", a indiqué jeudi son chef économiste pour l'Europe, pour qui l'agence de notation ne prendra pas de décision sur le pays juste après les élections, même s'il ne faut pas non plus attendre d'état de grâce. — Eric Piermont afp.com

Retourner à l’article