Action Directe: liberté conditionnelle pour Rouillan à partir du 20 mai

— 

Le tribunal d'application des peines (TAP) de Paris a accordé la liberté conditionnelle à l'ancien dirigeant d'Action Directe Jean-Marc Rouillan à partir du 20 mai, mais le parquet pourrait encore faire appel de sa décision, a annoncé vendredi à l'AFP l'avocat de l'intéressé.
Le tribunal d'application des peines (TAP) de Paris a accordé la liberté conditionnelle à l'ancien dirigeant d'Action Directe Jean-Marc Rouillan à partir du 20 mai, mais le parquet pourrait encore faire appel de sa décision, a annoncé vendredi à l'AFP l'avocat de l'intéressé. — Michel Gangne afp.com

Retourner à l’article