Fukushima, un an après: «Les cancers de la thyroïde mettent au moins cinq ans à apparaître»

DOSSIER Les conséquences sanitaires de la catastrophe ne pourront être établies avant de nombreuses années, le temps que les maladies se déclarent...

—