L'ex-gangster Alain Caillol raconte le rapt du baron Empain, "homme exceptionnel"

— 

A bientôt 70 ans, l'ex-gangster Alain Caillol raconte dans un livre paru jeudi l'enlèvement du baron Empain en 1978, le "syndrome de Stockholm inversé" des ravisseurs, "l'acte manqué" qui l'a mené en prison et la poignée de main, 30 ans après, avec sa victime.
A bientôt 70 ans, l'ex-gangster Alain Caillol raconte dans un livre paru jeudi l'enlèvement du baron Empain en 1978, le "syndrome de Stockholm inversé" des ravisseurs, "l'acte manqué" qui l'a mené en prison et la poignée de main, 30 ans après, avec sa victime. — Stf afp.com

Retourner à l’article