La droite moque «l'oracle Pierre Moscovici»

POLITIQUE Le directeur de campagne avait affirmé que «Nicolas Sarkozy ne peut plus nous battre»...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • skara

    Moscovici c'est votre porte bonheur le PS, gardez le , avec lui c'est la victoire assurée !

  • macnews

    pour avoir du changement avec Hollande, on risque d'en avoir, plus de fonctionnaires, plus d'écolos, plus de Mdr

  • fargo

    Eh, ils sont agacés à l'ump, allez encore un effort......

  • Yvon64

    on devrait tondre ceux qui nous ont coûtés 500 milliards ? pendant les cinq années qui viennent
    de s'écouler.

  • duncan

    Dois je te rappeler qu'avant Hollande, c'est Chirac qui détenais la Corrèze ?

  • finou13

    Vous en faites pas mes agneaux, à partir du 7 mai on rase gratis !!!!!

    • pere plexe

      Sans doute pas.
      Mais ceux qui nous ont tondu le paieront dans les urnes!

  • Lecteur 20 Minutes

    Moscovici, on dirait jugnot en presque aussi drôle quand après avoir misé sur le mauvais cheval, il se rabat sur un candidat résiduel qu'il critiquait tant et plus jusqu'à l'évènement de cet été !

  • jeff30120

    Le Français souhaitent peut être un autre Président, mais il faut les laisser choisir. Prendre Hollande ne serait pas forcément le bon choix car à part ses contre-performances en Corrèze (Région de France la plus endettée) il n'a rien fait de significatif et n'a jamais "été aux affaires". Lors des rivalités De Gaulle / Mitterand certains Français disaient "je préfère un mauvais De Gaulle à un bon Mitterand". La situation d'aujourd'hui est assez ressemblante. On sait ce que l'on a, mais on ne sait pas ce que l'on perdrait à en changer ....

    • le_djeff

      avant d'ecrire n'importe quoi, tu ferais mieux de te renseigner.
      c'est la droite qui a laisser l'heritage de la dete en coreze.
      -------------------------------------------------

      La Chambre régionale des comptes du Limousin a pointé du doigt le surendettement de la Corrèze, ainsi que le coup élevé du musée du président Chirac.

      Petit département rural du centre de la France, la Corrèze et ses 250.000 habitants se seraient bien passés de ce coup de projecteur bien embarrassant. Dans un rapport daté du 5 octobre, la chambre régionale des comptes du Limousin a en effet épinglé la gestion et l?état des finances de la Corrèze qui est actuellement le département le plus endetté de France avec 1.164 ? par habitant, soit trois fois plus que la moyenne nationale. « Seuls cinq départements avec la Corrèze ont un ratio d?endettement par habitant supérieur à 900 ? », indique le document, qui précise que « le deuxième sur la liste se situe à 993 ? ».

      L?endettement de la Corrèze, présidée depuis 2008 par le socialiste François Hollande, était « déjà très élevé en 2008 » et « s?est encore fortement accru en 2009 » en grande partie du fait de la crise économique. Pour le conseil général, la nouvelle majorité n?est donc pas directement responsable de cette situation financière calamiteuse. « Nous avons hérité de cette dette que nous avons cherché à freiner », a expliqué Dominique Ceaux, directeur général des services départementaux. Selon lui, la dette de la collectivité, gérée par la droite jusqu?à 2008, est passée de 35 à 300 millions d?euros entre 2003 et 2008. Elle s?élève aujourd?hui à 345 millions d?euros. « Pour la baisser, il ne faudrait pas investir plus de 35 millions d?euros par an. » Une solution au rabais inenvisageable pour Dominique Ceaux qui a par ailleurs précisé que le département investissait désormais « environ 60 millions » d?euros chaque année.

Retourner à l’article