Greenpeace s'introduit dans une centrale nucléaire française, la sécurité des installations en question

NUCLEAIRE Neuf militants avaient été arrêtés sur le site de Nogent dans la journée avant deux autres, à Cruas, en début de soirée...

— 

La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube), le 5 décembre 2011.
La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube), le 5 décembre 2011. — F. NASCIMBENI/AFP PHOTO

Retourner à l’article