Hélie Denoix de Saint Marc, déporté et putschiste, de la prison aux honneurs

— 

Le commandant Hélie Denoix de Saint Marc, 89 ans, qui sera élevé lundi à la dignité de Grand'croix de la Légion d'Honneur par Nicolas Sarkozy, a connu la Résistance, l'Indochine, l'Algérie et la prison après le putsch de 1961, devenant l'un des symboles des "soldats perdus" de la France d'après-guerre.
Le commandant Hélie Denoix de Saint Marc, 89 ans, qui sera élevé lundi à la dignité de Grand'croix de la Légion d'Honneur par Nicolas Sarkozy, a connu la Résistance, l'Indochine, l'Algérie et la prison après le putsch de 1961, devenant l'un des symboles des "soldats perdus" de la France d'après-guerre. — Jean-Philippe Ksiazek afp.com

Retourner à l’article