Présidentielle 2012: Quand Nicolas Sarkozy change d'avis

POLITIQUE Sur le vote des étrangers ou le bouclier fiscal, le Président n'en est pas à sa première contradiction...

— 

Le président de la République Nicolas Sarkozy, lors de la Conférence sur la finance internationale à l'Elysée, le 22 novembre 2011 à Paris.
Le président de la République Nicolas Sarkozy, lors de la Conférence sur la finance internationale à l'Elysée, le 22 novembre 2011 à Paris. — R. de la Mauviniere/REUTERS

Retourner à l’article