Certaines orques s'offrent des vacances au soleil pour muer

— 

Certaines orques de l'Antarctique peuvent parcourir près de 10.000 km pour rejoindre la chaleur des eaux tropicales, démontre pour la première fois une étude publiée mercredi. Et ces vacances au soleil ne seraient pas destinées à se nourrir ou se reproduire, mais à muer.
Certaines orques de l'Antarctique peuvent parcourir près de 10.000 km pour rejoindre la chaleur des eaux tropicales, démontre pour la première fois une étude publiée mercredi. Et ces vacances au soleil ne seraient pas destinées à se nourrir ou se reproduire, mais à muer. — Marcel Mochet afp.com

Retourner à l’article