Nucléaire: la France doit se préparer à des accidents «inimaginables»

SECURITE Selon le directeur général de l'IRSN, ce qui menace le plus les installations nucléaires françaises, ce n'est pas l'accident standard, mais un accident extraordinaire...

— 

Tranche 3 de la centrale nucleaire du Blayais, entre Bordeaux et Royan, le 28 janvier 2011.
Tranche 3 de la centrale nucleaire du Blayais, entre Bordeaux et Royan, le 28 janvier 2011. — VALINCO/SIPA

Retourner à l’article