Quotas discriminatoires: Dominique Sopo de SOS racisme dénonce un «racialisme délirant»… L'OM et l'OL remontés contre les accusations de Médiapart...

FOOTBALL Après la révélation par Médiapart de quotas discriminants dans les catégories des jeunes que pourrait imaginer la FFF, les réactions continuent à se multiplier...

— 

 Dominique Sopo et cinq autres dirigeants de l'association SOS racisme ont été placés en garde à vue le 9 juin 2009.
 Dominique Sopo et cinq autres dirigeants de l'association SOS racisme ont été placés en garde à vue le 9 juin 2009. — SIPA

Retourner à l’article