Pourquoi le «Charles-de-Gaulle» est aussi important dans le dispositif militaire de la coalition

PORTRAIT Alors que le porte-avions français à propulsion nucléaire est arrivé au large des côtes libyennes lundi soir et que son groupe aérien a conduit ce mardi une première mission...

— 

Le porte-avions français «Charles-de-Gaulle» quitte son port d'attache de Toulon, le 20 mars 2011.
Le porte-avions français «Charles-de-Gaulle» quitte son port d'attache de Toulon, le 20 mars 2011. — AP Photo/Sipa/ Francois Mori

Retourner à l’article