Le gouvernement veut tirer les leçons du fiasco chez Renault

INDUSTRIE Carlos Ghosn a fait lundi son mea culpa....

— 

L'Assemblée a adopté dans la douleur mercredi soir le projet de Budget 2011, marqué par la volonté du gouvernement de ramener coûte que coûte le déficit de l'Etat de 152 à moins de 92 milliards d'euros en un an, en attendant la réforme fiscale du printemps prochain.
L'Assemblée a adopté dans la douleur mercredi soir le projet de Budget 2011, marqué par la volonté du gouvernement de ramener coûte que coûte le déficit de l'Etat de 152 à moins de 92 milliards d'euros en un an, en attendant la réforme fiscale du printemps prochain. — Lionel Bonaventure AFP

Retourner à l’article