Strasbourg

Le meurtrier de Seppois recherché

Aucun signe de vie. Jean-François Rogert, suspecté d’avoir étranglé sa femme et grièvement blessé son fils dimanche matin dans leur maison de Seppois-le-Haut (Haut-Rhin), reste introuvable. « La piste du suicide est privilégiée », a admis hier le procureu