Mediator: Deux informations judiciaires ouvertes

JUSTICE la première vise le chef «de tromperie aggravée», la seconde celui «d'homicides involontaires»...

— 

Une boîte de Mediator, médicament retiré de la vente en novembre 2009 et soupçonné d'avoir causé au moins 500 morts en France.
Une boîte de Mediator, médicament retiré de la vente en novembre 2009 et soupçonné d'avoir causé au moins 500 morts en France. — AFP PHOTO/FRED TANNEAU

Retourner à l’article