Dérapage de Marine Le Pen: Ses propos ne sont pas que «tactiques», «elle les pense»

INTERVIEW C'est l'avis de Jean-Yves Camus, politologue spécialiste de l'extrême droite, contacté par 20minutes.fr

— 

Entre un Bruno Gollnisch qui veut rassembler son camp avant toute chose et une Marine Le Pen qui tourne le dos "aux bras cassés" de sa mouvance, les deux candidats à la présidence du FN laissent entrevoir deux options politiques nettement différentes pour leur parti.
Entre un Bruno Gollnisch qui veut rassembler son camp avant toute chose et une Marine Le Pen qui tourne le dos "aux bras cassés" de sa mouvance, les deux candidats à la présidence du FN laissent entrevoir deux options politiques nettement différentes pour leur parti. — Francois Guillot AFP

Retourner à l’article