Affaire Baby Loup: «Le principe de laïcité pourra s'appliquer à toutes les entreprises de France»

INTERVIEW Richard Malka, qui représentait la crèche, explique la portée du jugement des prud'hommes...

— 

Richard Malka, un des avocats de la crèche et la directrice de l'établissement Baby Loup à Chanteloup-les-Vignes Natalia Baleato (D), patientent, le 13 décembre 2010 à Mantes-la-Jolie pour le jugement des prud'hommes.
Richard Malka, un des avocats de la crèche et la directrice de l'établissement Baby Loup à Chanteloup-les-Vignes Natalia Baleato (D), patientent, le 13 décembre 2010 à Mantes-la-Jolie pour le jugement des prud'hommes. — AFP PHOTO/JACQUES DEMARTHON

Retourner à l’article