Les sinistrés de Xynthia pourraient attaquer l'Etat en justice

CATASTROPHE Ils manifestent, signent des pétitions et évaluent leur chances de recours devant les tribunaux administratifs pour contester le tracé des zones noires...

— 

Des habitants de l'Aiguillon-sur-Mer prennent connaissance, le 8 avril 2010, des «zones noire» où les maisons seront détruites, après le passage de la tempête Xynthia.
Des habitants de l'Aiguillon-sur-Mer prennent connaissance, le 8 avril 2010, des «zones noire» où les maisons seront détruites, après le passage de la tempête Xynthia. — F.PERRY/AFP

Retourner à l’article