Tempête Xynthia: «Une partie de l'âme de notre famille s'en va»

TEMOIGNAGE Marie Ouvrard a 30 ans. Elle a appris ce jeudi matin que la résidence secondaire de sa famille, à l'Aiguillon-sur-Mer, fait partie des 241 logements de la commune qui vont être détruits...

— 

Vue aérienne de L'Aiguillon-sur-Mer, le 1er mars 2010, après le passage de la tempête Xynthia.
Vue aérienne de L'Aiguillon-sur-Mer, le 1er mars 2010, après le passage de la tempête Xynthia. — R. DUVIGNAU/REUTERS

Retourner à l’article