Le PS n'a pas violé ses statuts en choisissant Hélène Mandroux

POLITIQUE Le tribunal de grande instance de Paris a tranché...

— 

Georges Frêche, dans son bureau au conseil régional de Montpellier, le 29 janvier 2010.
Georges Frêche, dans son bureau au conseil régional de Montpellier, le 29 janvier 2010. — REUTERS

Retourner à l’article