Frêche dénonce un«machine de guerre» lancée contre lui

POLEMIQUE La guerre est ouvert entre le président de la région Languedoc-Roussillon et Martine Aubry...

— 

Georges Frêche, dans son bureau au conseil régional de Montpellier, le 29 janvier 2010.
Georges Frêche, dans son bureau au conseil régional de Montpellier, le 29 janvier 2010. — REUTERS

Retourner à l’article