Les surveillants de prison manifestent pour réclamer le paiement de leurs heures supplémentaires

SOCIAL Ils comptent bien obtenir leur dû avant Noël...

— 

Le procès de deux hommes accusés de meurtre avec actes de torture ou de barbarie commis sur un compagnon de cellule de la maison d'arrêt Charles III de Nancy en 2004 s'est ouvert vendredi aux assises de Meurthe-et-Moselle.
Le procès de deux hommes accusés de meurtre avec actes de torture ou de barbarie commis sur un compagnon de cellule de la maison d'arrêt Charles III de Nancy en 2004 s'est ouvert vendredi aux assises de Meurthe-et-Moselle. — Jean-Philippe Ksiazek AFP/Archives

Retourner à l’article