Condamnée mais pas dissoute, la Scientologie dénonce «un procès en hérésie»

JUSTICE L'association spirituelle pourra poursuivre ses activités mais écope de fortes amendes...

— 

Alain Rosenberg (à g.), dirigeant français de la scientologie, à son arrivée au tribunal, hier.
Alain Rosenberg (à g.), dirigeant français de la scientologie, à son arrivée au tribunal, hier. — P. VERDY / AFP

Retourner à l’article