Les raisons de limiter la propagation du virus A (H1N1)

SANTE Le virus ne serait pas plus virulent que celui de la grippe saisonnière. Mais il est plus contagieux et touchera donc plus de monde, provoquant au final plus de décès...

— 

Une infirmière fait les tests pour la grippe A (H1N1) à une femme à Nouméa, en Nouvelle Calédonie, le 21 août 2009
Une infirmière fait les tests pour la grippe A (H1N1) à une femme à Nouméa, en Nouvelle Calédonie, le 21 août 2009 — AFP PHOTO MARC LE CHELARD

Retourner à l’article