Les soldats de l'OTAN pris pour cible en Afghanistan

GUERRE Le bilan s'alourdit de jour en jour...

— 

Le président Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il n'y aurait "pas de renforts militaires" français en Afghanistan mais que la France aiderait "à la construction d'une gendarmerie afghane", mercredi sur Europe 1.
Le président Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il n'y aurait "pas de renforts militaires" français en Afghanistan mais que la France aiderait "à la construction d'une gendarmerie afghane", mercredi sur Europe 1. — Thibauld Malterre AFP/Archives

Retourner à l’article