Un kangourou en fugue

INSOLITE L'animal s'est échappé de chez son propriétaire, un habitant de Charentes parti en vacances...

— 

Des scientifiques australiens essaient de transplanter une bactérie propre aux kangourous dans l'estomac des moutons et des bovins afin que leurs flatulences ne contiennent plus de méthane, qui favorise le réchauffement climatique.
Des scientifiques australiens essaient de transplanter une bactérie propre aux kangourous dans l'estomac des moutons et des bovins afin que leurs flatulences ne contiennent plus de méthane, qui favorise le réchauffement climatique. — Marcel Mochet AFP/Archives

Retourner à l’article