Berlusconi: un ministre italien crie au coup monté, l'escort girl dément

POLEMIQUE Pour Franco Frattini, c'est la presse qui est derrière tout ça, Patrizia D'Addario l'invite à le prouver ou à se taire...

— 

Silvio Berlusconi le 19 juin 2009
Silvio Berlusconi le 19 juin 2009 — OLIVIER HOSLET/EPA/SIPA

Retourner à l’article