Le Kimberlizer au coeur d'une théorie du complot

FAKE Et si l'histoire de la jeune belge tatouée d’étoiles n'était qu'un coup de pub?...

— 

Le tatoueur Rouslan Toumaniantz et sa cliente Kimberley Vlaeminck qui l'accuse de lui avoir tatoué 56 étoiles sur le visage pendant son sommeil.
Le tatoueur Rouslan Toumaniantz et sa cliente Kimberley Vlaeminck qui l'accuse de lui avoir tatoué 56 étoiles sur le visage pendant son sommeil. — PETER DECONINCK/EPA/SIPA

Retourner à l’article