Les Français n'arrivent pas en terre conquise à Roland-Garros

TENNIS Les derniers tournois n'incitent pas à l'optimisme...

— 

Jo-Wilfreid Tsonga et Gilles Simon (à droite) à Roland-Garros, le 4 novembre 2008.
Jo-Wilfreid Tsonga et Gilles Simon (à droite) à Roland-Garros, le 4 novembre 2008. — SIPA

Retourner à l’article