Contrôleur général des prisons: «Nous sommes dans une situation mauvaise, grave»

JUSTICE Il a présenté mercredi son premier rapport annuel dans lequel il dresse un portrait sans concession de «la France captive»...

— 

Un détenu de 45 ans, en attente de son procès pour le meurtre de sa femme, s'est pendu dimanche dans sa cellule de la maison d'arrêt d'Arras, a-t-on appris mardi de source syndicale pénitentiaire.
Un détenu de 45 ans, en attente de son procès pour le meurtre de sa femme, s'est pendu dimanche dans sa cellule de la maison d'arrêt d'Arras, a-t-on appris mardi de source syndicale pénitentiaire. — Denis Charlet AFP

Retourner à l’article