Dopage: comment l'AFLD a cherché (et trouvé) Armstrong

CYCLISME Pour la première fois depuis le retour de l'Américain à la compétition, l'agence française a pu le contrôler mardi. Histoire d’un contrôle presque comme les autres...

— 

 Lance Armstrong, lors de son retour à la compétition au Tour Down Under, le 25 janvier 2009.
 Lance Armstrong, lors de son retour à la compétition au Tour Down Under, le 25 janvier 2009. — REUTERS/Stringer Australia

Retourner à l’article