JO 2021 : Menacée de rapatriement en Biélorussie, une sprinteuse obtient un visa polonais

JEUX OLYMPIQUES Krystsina Tsimanouskaya affirme que les autorités biélorusses ont tenté de la ramener de force au pays après ses critiques contre la fédération d’athlétisme

— 
Krystsina Tsimanouskaya a demandé l'aide du CIO et du Japon après les menaces qu'elle aurait subies de la part des autorités biélorusses.
Krystsina Tsimanouskaya a demandé l'aide du CIO et du Japon après les menaces qu'elle aurait subies de la part des autorités biélorusses. — Ernesto Vicinanza / SOPA Images//SIPA

Retourner à l’article