JO Tokyo 2021 : « La première séance, ça a été la cata ! »… Comment on fait pour former le binôme parfait en kayak ?

JEUX OLYMPIQUES S’il suffisait de mettre ensemble les deux athlètes les plus rapides pour aller chercher des médailles, ça se saurait

— 
Sarah Guyot (au fond) et Manon Hostens lors des Mondiaux 2019 de kayak à Szeged, en Hongrie.
Sarah Guyot (au fond) et Manon Hostens lors des Mondiaux 2019 de kayak à Szeged, en Hongrie. — Tamas Kovacs/AP/SIPA

Retourner à l’article