JO Tokyo 2021 : « C’est un peu comme le foot »… Comment le mercato des chevaux influence les résultats aux Jeux

JEUX OLYMPIQUES Les montures s’achètent et se rachètent très cher, parfois dopées par leurs performances olympiques

— 
Simon Delestre sur Hermès Ryan, en octobre 2019.
Simon Delestre sur Hermès Ryan, en octobre 2019. — PAU BARRENA / AFP

Retourner à l’article