Vaccination : « Non, les bases de pharmacovigilance ne permettent pas de connaître le nombre de décès dus à l’injection »

INTERVIEW Francesco Salvo, coordinateur de l’enquête de sécurité sur le vaccin Pfizer en France, explique à « 20 Minutes » pourquoi les décès rapportés dans les bases de pharmacovigilance ne sont pas nécessairement dus à la vaccination

— 
Dans un centre de vaccination, à Paris, le 9 juillet 2021.
Dans un centre de vaccination, à Paris, le 9 juillet 2021. — Isa Harsin

Retourner à l’article