Projet Pegasus : « On assiste à une véritable démocratisation de l’espionnage », explique Me Etienne Drouard

INTERVIEW Les révélations concernant le logiciel d’espionnage Pegasus se multiplient. Me Etienne Drouard, avocat spécialiste des données personnelles, et ancien membre de la Cnil, décrypte les enjeux que soulève la mise au jour de ce scandale

— 
Le logiciel Pegasus aurait servi à espionner plus de 50.000 téléphones appartenant à des journalistes, des défenseurs des droits de l’homme, des opposants politiques et des Etats. 
Le logiciel Pegasus aurait servi à espionner plus de 50.000 téléphones appartenant à des journalistes, des défenseurs des droits de l’homme, des opposants politiques et des Etats.  — Kirill KUDRYAVTSEV / AFP

Retourner à l’article