Adolescent décapité à Tarascon : Il n'y a pas eu d'acte de cannibalisme

HORREUR Les expertises génétiques ont permis d’exclure « tout acte d’anthropophagie » ou de nécrophilie dans le sinistre assassinat d’un jeune de 13 ans

— 
Une salle pour des autopsies dans un hôpital (illustration).
Une salle pour des autopsies dans un hôpital (illustration). — Dalibor Gluck/AP/SIPA

Retourner à l’article