« Projet Pegasus » : Accusé d’espionnage, le Maroc attaque Forbidden Stories et Amnesty en diffamation

JUSTICE L’Etat marocain dénonce des allégations mensongères de la part de ces deux organisations

— 
Le Maroc est accusé d'avoir eu recours au logiciel d'espionnage Pegasus.
Le Maroc est accusé d'avoir eu recours au logiciel d'espionnage Pegasus. — Diego Radames/Shutterstock/SIPA

Retourner à l’article